A


Le bowling

M.Barron, grand journaliste en technologie supérieure va interviewer M.PET, la machine de bowling.
Place à l'interview!

 

1 :La règle à la gloire des nouveaux temps!


M.BARRON: Alors, bonjour M.PET, je suis donc à l'antenne de canal+, au jt.
Alors déjà, qu'est-ce que le Bowling ?
M.PET: Le Bowling est un jeu de divertissement consistant à faire tomber des quilles avec des boules: les boules de bowling. Les joueurs doivent lancer des boules sur des quilles afin de les faire tomber. Si la boule quitte la piste, et bah... 0! ..Et j'me fais traiter de tous les noms... Quand toutes les quilles tombent, on dit qu'il y a Strike!
M.BARRON: Et vous vous faîtes applaudir ?
M.PET: Non jamais, hélas...
M.BARRON: Et vous, à quoi servez vous ?
M.PET: Moi, je sers à renvoyer les boules aux joueurs, à balayer les quilles et les remplacer.
M.BARRON: Et avant vous, comment c'était.

 

 2 :L'histoire d'avant l'ère


M. Pet : Eh bien, il faut savoir que le bowling est apparu au premier tiers du XIXème siècle dans le nord-est des Etats-Unis. La fédération "American bowling congres" est fondée le 9 Septembre 1895. Le premier championnat se tint à Chicago en 1901.
Hélas, la concurrence est rude: des jeux de quilles traditionnelles survivent dans de nombreuses régions, par exemple, dans les contrées perdus des Bretons, à Plouré où une association ("Quilles de Montréal") de le promouvoir, heureusement sans résultats !
M.BARRON: Et vous, quand vous êtes apparu, je suppose que vous avez bien simplifié les calculs !

M.PET: Oh oui, d'autant plus qu'il leur fallait travailler vite pour ne pas éveiller l'âme colérique des joueurs... Je cite "Parfois, les éméchés d'entre eux les prenait pour cible tandis qu'il étaient à genoux derrière les quilles", nous dit Olivier BELTRAMONE.
C'est pour cette raison que la première machine à bowling, le "poseur" de quilles qui fut inventé en 1946. C'était mon arrière-grand-père !
M.BARRON: Et alors vous, comment fonctionnez-vous ?

 

3 :Fonctionnement de l'âme de la machine


M.PET : Et bien... Mon fonctionnement est digne d'une machinerie de haute technologie !
Pour mieux comprendre, je vais vous raconter au ralentit ce que je dois faire:
Tout d'abord, le joueur lance sa boule. La boule va renverser hum... on va dire, 5 à 10 quilles.
Ma caméra va prendre une image des quilles non renversées. Mon calculateur va l'analyser pour en déduire les scores puis, mon ordinateur intégrés, si vous préférez, mon cerveau va actionner mon râteau, qui va garder les quilles rester debout en les conservant dans une sorte de boîtier dans lequel leurs places sont prédéfinis et va balayer celle qui sont tombés dans la fosse où les boules et quilles tombent sur mon tapis roulant.

M.BARRON : OOla, c'est ultra sophistiquer !
M.PET : Oui, je sais, alors, oui, euh, je continue, les boules et quilles vont êtres amenés via mon tapis roulant à mon pare-choc. Qui sépare les boules, arrêter par le par choc et les quilles, passant dessous vers ce fameux tapis roulant.
Tandis que la boule revient immédiatement au joueur.
Les quilles, elles, empreintes mon élévateur circulaire qui va les remonter jusqu'à mon entonnoir. Mon entonnoir, lui, les oriente, la base en avant, vers le bras oriental, qui les emmène, par une petit tapis roulant sur la table, le fameux boîtier qui prépare les quilles. Je rappelle que celle qui étaient déjà placés sont celles que le joueurs, aussi mauvais qu'il soit, n'a pas réussi à faire tomber.
Enfin, la table va les repositionner sur la table.

M.BARRON: Et bien merci pour être venu à cet interview, nos services vous ramèneront à votre lieu de travail, comme vous pouvez pas marcher!
M.PET: Merci à vous, Monsieur. J'espère que tout vos auditeurs comprendront qu'il faut bien nous traiter car je suis devenus à présent indispensable.
Je m'excuse -je sais, c'est malpoli- si j'ai été un peut trop technique et je vous laisse finir votre journal!
Moi, j'ai une coupe du monde à arbitrer!

M.BARRON:  Au revoir Monsieur... Ou plutôt Ma machine !

Retour en haut de page pour me donner une bonne note
Benoît