B


L'ASM CLERMONT AUVERGNE

 

 

  1 : Description

onjour, je m'appelle ASMCA autrement appelé ASM Clermont Auvergne ou tous simplement ASM. Je suis un club de rugby a XV crée en 1911 par Marcel Michelin (d'ou le nom de mon stade) cofondateur de la société Michelin basé à Clermont-Ferrand et j'ai accédé à l'élite en 1926 et ne la quitte plus depuis.
 

 

  2 : Histoire

'ai atteint la finale du championnat dix fois entre1936 et 2009 sans jamais pouvoir l'emporter. En 2010,je remporte enfin le Bouclier de Brennus mais j'ai aussi remporter le Challenge Européen à deux reprise en 1999 et en 2007 et n'ai perdu aucun match a domicile depuis 2009. En 1911 Marcel Michelin me renomme l'Association Sportive Michelin. Je suis déclaré a la préfecture du Puy-de-Dôme le 10 mai 1912 et suis agrée par le ministère de la Guerre le 29 juillet de la même année. j'adopte les couleurs historique de la ville de Montferrand, Jaune et Bleu. En 1922, obéissant à une recommandation de l'union des sociétés française de sports athlétiques visant à faire respecter la loi fédérale anti-publicitaire, je change de nom pour de venir l'association Sportive Montferrandaise.
 

 

  3 : Palmares

n1926,j'accède à la division Elite (top 14).Depuis je me maintient en première division du championnat de France de rugby. Durant la saison 1935-1936,"les jaunards" atteignent la finale du top 14 pour la première de leur histoire. L'événement déplace 2000 auvergnats au stade des Ponts Jumeaux de Toulouse où se déroule la rencontre contre le RC Narbonne. Dès la cinquièmes minute, le demi de mêlée des jaune et bleu Pierre Thiers inscrit une pénalité de 50 mètre, une performance rare à l'époque, mais usé par le jeu d'avant Narbonnais, je m'incline après avoir encaissé deux essais. L'année suivante, le club atteint à nouveau la final du top 14 et fait figure de grand favori face au CS Vienne Pierre Thiers refait sa performance de la finale en en inscrivant en début de rencontre une pénalité de 50 mètres. Malgré la performance de mes joueurs, j'échoue pour la seconde fois consécutive. En 1938, je  remporte mon premier titre majeur (  le challenge Yves du manoir (plus d'actualité)  au dépend de l'usa Perpignan. )
Retour en haut de page
Briac