C


LE BASEBALL

 

Aperçu du sport


e baseball est un sport collectif dérivé des mêmes racines que le cricket. C'est sur un terrain de gazon et de sable. Il se joue avec des battes pour frapper une balle lancée. et des gants pour rattraper la balle. Les origines du baseball prêtent à controverses, mais il est indiscutable que les premières règles modernes (les « Knickerbocker Rules ») ont été codifiées aux Etats-Unis en 1845. Les racines européennes du jeu, longtemps négligées par les autorités américaines afin de faire du baseball un sport typiquement américain, sont connues de longue date par les historiens américains du sport. La récente mise en lumière d'une description d'un match joué en 1755 dans le Surrey (Angleterre) va dans ce sens[1].
 C'est bien toutefois aux États-Unis que ce sport s'organise et se structure. Les premiers championnats y voient le jour dès 1857-1858, le professionnalisme est autorisé à partir de 1869 et la Ligue nationale est créée en 1876. Trente franchises, l'une d'elles basée au Canada, à Toronto, évoluent au plus haut niveau, dans la Ligue majeure de baseball (ligue également connue sous le sigle de son nom anglais : MLB pour Major League Baseball). Depuis 1903, les séries mondiales opposent en octobre les vainqueurs des deux ligues formant la MLB.
Géré au niveau mondial par la Fédération internationale de baseball (IBAF) créée en 1938, ce sport d'été pratiqué généralement du printemps à l'automne est très populaire en Amérique du Nord, dans certains pays de l'Amérique centrale (Nicaragua et Panama), de l'Amérique du Sud (Colombie et Venezuela), des Antilles (Cuba, République dominicaine, Porto Rico) et de l'Asie (Japon, Corée du Sud,TaÏwan). Le jeu anglais du rounders apparaît comme l'un des ancêtres du baseball.
                                                                                        .

 

Le terrain


e terrain est divisé en trois parties : le champ intérieur (l'avant-champ), le champ extérieur et le territoire des fausses balles. Les dimensions du terrain varient d'un stade à l'autre ; seul le champ intérieur doit respecter certaines règles. Le premier but se trouve à 27,43 m (90 pieds[62]) du deuxième but et ainsi de suite jusqu'au marbre (quatrième base), formant un carré que l'on nomme « diamant ». Les trois premières bases sont localisées par des coussins fixés au sol tandis que la quatrième est constituée d'une plaque, généralement en caoutchouc de nos jours, en forme de maison. Ce pentagone est à la base un carré de 17 pouces[63] (43,18 cm) de côté biseauté vers le receveur. La hauteur des murs de la maison est de 12 pouces[63] (30,48 cm), et la pointe du toit culmine à 17 pouces[63].
Le monticule, où le lanceur effectue ses lancers vers le marbre, se trouve à 18,39 m (60½ pieds[64]) du marbre, aligné sur l'axe du marbre et du deuxième but.
Le champ extérieur comprend l'espace entre les buts et la clôture. La distance à laquelle se trouve la clôture varie d'un stade à l'autre, mais également à l'intérieur même d'un stade, souvent asymétrique. Par exemple, la clôture sur la ligne du premier but (champ droit) peut se trouver à 100 m du marbre, celle du troisième but (champ gauche) à 105 m et celle du champ centre à 120 m.
Dans le territoire des fausses balles, les règles varient en ce qui concerne les coups sûrs et les retraits.
Les joueurs non présents sur le terrain attendent dans des abris (dugout), sorte de banc des remplaçants couverts[65]. L'échauffement des lanceurs de relève s'effectue dans un espace clos : l'enclos des releveurs (bull-pen).

 

 

Retour en haut de page
Malo