E


Invictus

 

I. I'am the master of my fate, I'am the Captain of my soul.

- Président Mandela : Bonjour Matt, comment vas-tu depuis ton film "Invictus" ?
- Matt Damon : Je vais bien, merci !
- N.M : Peux-tu me résumé brièvement le film, que je n'ai pas encore eu le temps de voir ?
- M.D : Comment ça vous ne l'avez pas encore vu !!! Mais bien sur je vais vous le présenter. Invictus est un film qui  parle de l'Afrique du Sud, durant l'année de la coupe du monde de rugby, en 1995, pendant l'apartheid. Cela raconte l'espoir d'un pays envers une équipe de rugby. Cela  tourne autour du poème "Invictus" que j'ai appris par cœur, car c'est le cœur du film qui entraine l'équipe de François Pienaar en final de la coupe du monde, et leur donne l'espoir de la remporter, voulez-vous que je vous le récite ?
- N.M : J'en serai très heureux !
- M.D : Voici :

Out of the night that eovers me,
Dans les ténèbres qui m'enserrent,
Black as the pit from pole,
Noires comme un puits ou l'on se noie,
I thanck whatever gods maybe
Je rends grâce aux dieux quels qu'ils soient
For my unconquerable soul
Pour mon âme invicible et fière.
In the fell clutch of circumstance...
Dans de cruelle circonstance...

 

 

 

II. Un poème qui lie les esprits.

"Nelson Mandela continue avec Matt Damon à le réciter, car il le connaît par coeur" :


I have not winced nor cried aloud,
Je n'ai ni gémi ni pleuré,
Under the bluggeonings of chance.
Meurtri par cette existence.
My head is bloody, but unbowed.

Je suis debout bien que bléssé.

- M.D : Mais vous le connaissez !!!
- N.M : Oui, comme le film le dit je l'ai appris en prison, quand j'y étais durant 27 ans...
- M.D : Il est fort ce poème, est je comprends pourquoi vous l'avez donné à François Pienaar pour le faire apprendre aux Springboks (équipe de rugby d' Afrique du Sud). Il donne envie de gagner, de vaincre. Il a d'ailleurs donner le courage à l'équipe des Springboks, que le peuple voulait éliminer, de gagner la coupe du monde de rugby en 1995.
- N.M : oui, il n'a aussi donner l'espoir d'attendre ma sortie de prison.
- M.D : Le film montre assez bien que Nelson Mandela donne espoir à l'équipe. Il se bat pour que l'équipe percute.

 

III. Acteur de leurs vies: les joueurs.

- N.M : Quels sont les noms des joueurs de l'équipe des Springboks de 1995?
- M.D : Il y a en avant : pilier : Os du Randt, Balie Swart, Marius Hurter, Garry Pagel, puis en talonneur : Chris Rasouw, James Dalton, Naka Drotske.
En deuxième ligne: Mark Andrews, Kobus Wiese, Hannes Strydon, Krynawu Otto.
Troisième ligne aile : Robbie Brinks, Rudolph Straeuli.
Troisième ligne centre : François Pienaar, Adrian Richter.
 Il y a en arrière : Demi de mêlée : Joost Van der Westhuizen, Johan Roux.
Demi d'ouverture : Joël Stransky; Hendrik le Roux.
Centre : Japie Mulder, Brendan Venter, Christian Scholtz.
Ailier : Chester Williams, James Small. Arrière : André Joubert, Qavin Johnson.
- N.M : Je vous remercie de n'avoir parlé de ce film. A bientôt, and good luck.
- M.D: Au revoir Monsieur.

Retour en haut de page