F


HORSE BALL

ans le cadre des 1ère et 2ème journées du Championnat de France pro Elite Mixte, nous avons rencontré un joueur de l'équipe de Bordeaux Blanzac pour vous,  sélectionné dans l'équipe de France : Benjamin Blanzac.
Le Horse Ball, une affaire de famille !

Journaliste : Bonjour Benjamin, nos lecteurs aimeraient tout savoir de votre vie. Pour commencer, d'ùu vous vient cette passion pour le horse Ball ?
Benjamin : J'ai la particularité d'être le dernier des fils d'un des inventeurs du horse ball. Je vis d'ailleurs dans les fameuses Ecuries de Blanzac, tout comme mes frères Jean Baptiste et Romain, eux-mêmes plusieurs fois sélectionnés pour représenter la France lors des championnats. Je suis né sur un cheval avec un ballon dans la main, je suis un grand passionné de ce sport qui est un mélange de sport collectif et d'équitation dès mon plus jeune âge.

 

 

Ma carrière, ma passion !

Journaliste : Parlons maintenant de votre carrière, mais surtout de la coupe d'Europe !
Benjamin : La France est la terre du Horse Ball et elle arrive a rester au plus haut niveau depuis la 1ère coupe d'Europe en 1992, son titre sera remis en jeu au mois d'Aout face a une dizaine d'autres pays lors de la coupe d'Europe, qui a lieu tous les 4 ans a Saint Lo.
Journaliste : Des pronostics ?
Benjamin : La France va gagner, elle va et il le faut, je ne veux pas être dans l'équipe qui fera perdre son titre a la France pour la 1ère fois ! Ca arrivera forcément un jour, et cela sera bien pour l'évolution du sport... Mais on va gagner !!!
Journaliste : Vous avez peur de perdre ?
Benjamin : Aujourd'hui nous avons toujours une longueur d'avance mais je me méfie des concurrents internationaux qui se professionnalise et sont de plus en plus fort.
Journaliste : Que pouvez vous nous dire de la sélection des joueurs ?
Benjamin : Les joueurs qui représenteront la France lors des prochaines compétitions ont fait l'objet d'une présélection, la sélection officiel tombera d'ici la fin du mois de Juin, fin de la saison du Championnat de France, désolé il va falloir attendre !

 

Mes projets pour l'avenir !

Journaliste : Le Horse Ball reste quand même un sport méconnu, bien que ce soit en France qu'il soit le plus représenté et suivi !
Benjamin : Oui, il fut longtemps mis au banc du milieu de l'équitation, jugé violent et peu respectueux des montures or les chevaux sont en liberté, les exercices de maniabilité sont exercés tous les jours, chaque joueurs a sa monture et la chouchoute car sans elle, sans ce duo il n'exercerais pas !
Journaliste : Qu'avez vous retenu des ces deux jours de compétition ?
Benjamin : Ce que nous avons retenu de ces deux jours de compétition, c'est avant tout que le Horse Ball est un sport accessible, les règles sont assez simples, c'est un sport impressionnant et que l'on se prend très vite au jeu !
Journaliste : Merci, j'ai été heureuse de vous rencontrer, un dernier mot pour la fin ?
Benjamin : ALLEZ BORDEAUX !


 

 

Retour en haut de page