F


Le Bowling

Le magazine "Toujours Plus De Sport" nous présente ici une interview d'un monstre sacré d'un sport considéré à tort comme étant uniquement un jeu, Dexter Morgan, double médaille d'or aux championnats des Etats-Unis.
Le Bowling : on vous explique !!!


La journaliste, Camille :
Bonjour M. Morgan ! Comment vous sentez vous à seulement quelques semaine du championnat de bowling de l'état de Floride ?

Dexter Morgan : Bonjour ! Le stress me gagne, je l'avoue... Il est vrai qu'on sous-estime souvent la tension que peut engendrer ce sport peu médiatisé.

C : Vos nombreuses victoires ont fait de vous un fin connaisseur en la matière. Quelles en sont les règles de base ?
DM : Pour faire simple, le joueur a un nombre limité de boules par "frames" (une partie est composée de 10 frames) durant lesquelles il doit renverser un maximum de quilles avec les  boules dont il dispose Il doit essayer de réaliser le plus de "spare" ou de "Strike" possibles qui sont les deux lancers qui rapportent le plus de points.
C : Et pour le comptage des points ?
DM : Si le joueur renverse les 10 quilles en un unique lancer, il réalise alors un "Strike" qui va lui rapporter 10 points en plus du nombre de quilles qu'il renverse lors des 2 prochains lancers. Deux "strikes" consécutifs s'appellent un double. Il rapporte 20 points en plus et 3 Strikes consécutifs s'appellent un triple ou un turkey et rapportent 30 points en plus, etc. Si un joueur renverse 10 quilles en deux lancers, il réalise alors un "spare" et reçoit alors également 10 points, plus uniquement le nombre de quilles renversées au lancer suivant.
C : Avez-vous un équipement particulier ?
DM : Il n'y a pas de tenue particulière au bowling, mais il est mieux de porter une tenue légère et ample, ce qui nous permet la liberté de nos mouvements. Par contre, les chaussures spéciales de Bowling sont obligatoires. Et pour jouer, on utilise une boule en plastique ou en caoutchouc (jamais en métal), dont le poids varie selon la taille et le sexe du joueur.

 

Un peu d'histoire et de technique...


C :
A quand remontent les premières traces du Bowling ?

DM : Bien que le Bowling de nos jours soit très populaire, le premier jeu de quilles, lui, remonte à environ 5200 av. JC ! En effet, en 1930, un égyptologue britannique, Sir Flinder Petrie , a découvert à Nagada en Egypte trois pierres rondes et neuf quilles coniques taillées dans la pierre dans la tombe d'un enfant. Jusqu'à maintenant, c'est le jeu de quilles le plus ancien découvert.
C : Si loin ! Il y a donc plusieurs jeux de quilles différents du Bowling ?
DM : Pas du tout ! Des jeux de quilles traditionnels survivent encore de nos jours dans des régions telles que la Bretagne, à Plouyé en France, où une association tente de les promouvoir.
C : Mais alors quand est ce que le Bowling que vous pratiquez en professionnel est il apparu ?
DM : Un historien allemand, William Pehle affirme qu'une forme de Bowling apparut vers le 4ème siècle en Allemagne, cependant, le mot "Bowling", apparut pour la première fois dans les archives de Jamestown, en Virginie. Au départ, le Bowling se pratiquait sur des pistes en argile avec 9 quilles disposées en diamant. Mais un jour une loi rendit ce jeu illégal, car il mettait en cause des paris d'argent. Le Bowling d'aujourd'hui est donc officiellement né quand des personnes ont contourné cette loi en ajoutant une 10ème quille et en les disposant en triangle.
C : Pour votre façon de jouer durant les compétitions, existe-t-il différentes stratégies dans la manière de lancer ?
DM: Oui, nous n'utiliserons pas les mêmes techniques selon les quilles restantes. Par exemple, on peut utiliser différents "perçages" (la façon dont les doigts sont disposés dans les trous de la boule), comme le perçage conventionnel, pour les lignes droites, le perçage en fingers, pour les lancers courbes, ou le perçage semi-finger, qui permet les deux types de lancers. On peut aussi prendre différents élans (trois, quatre ou cinq pas).
C : Les chaussures de Bowling que vous portez vous aident-elles dans ces élans ?
DM : Absolument. Ces chaussures se décomposent en deux parties : la partie avant de la semelle, en cuir, sert à glisser sur la piste sur les premiers pas d'approche, et le talon en caoutchouc est utilisé pour le freinage, lors du dernier pas de l'approche.

 

Les stars du Bowling


C :
Les grands champions américains tels que vous ont-ils des joueurs français préférés ?

DM : Lorsque j'avais 10 ans, mon père m'avait emmené en France pour la première fois. C'est donc à Paris que j'ai pu assister pour la première fois de ma vie au Primetime Bowl Word Championship, un championnat de Bowling très prestigieux. J'y ai d'ailleurs rencontré deux champions français qui m'ont donné envie de faire ce métier : Danièle Noyon et Serge Reneau.
C : Merci beaucoup à vous, M. Morgan, nous vous souhaitons bonne chance pour la suite de votre carrière et votre prochain championnat.
DM : Merci à vous, j'espère que nous nous reverrons.

Retour en haut de page
Camille