A

Sergio Leone

 

Mon nom est Sergio Leone , je suis scénariste et un réalisateur italien . Je sis né le 3 janvier 1929 à Rome .

 

  Définition du bonhomme

Mon père s'appelait Vincenzo Leone et ma mère Bice Waterau. Dés mon enfance, je lis des fumetti ( vieilles BD ). Je finis mes études à 18 ans et me lançai dans le cinéma avec des petits films comme Riggoletto ; la légende de Faust............

Mon premier film s'appelait le colosse de Rhode ( pas très bon). Puis, je me tournai vers le western spaghetti .En 1964, je commençai à créer la "trilogie des dollars" : " pour une poignée de dollars " ; " Le bon, la brute et le truand "........Tout au long des années 70 je continuai de créer des films : " mon nom est personne ", " il était une fois la révolution " ect.

Je me souviens de deux films refusés : " Le parrain " et " Corto Maltese " ; dommage .

 

Ma technique       

Mon style se résume comme ça: violence du scenario, musique tortruante et bon acteurs .J'ai toujours aimé les détails des costumes, c'est ce qui ressort le réalisme de mes films, j'aime ça .Dans les scènes de duels, j'ai toujours, fait d'e très gros plans en contraste avec de grandes vues d'ensemble .La musique est très présente dans mes films(faits par mon ami Ennio Morricone ): Tout ça montre  que mon style est très distinctif de ceux des autres .
 

                                                                                      
   
Mon Ami: Ennio Morricone

Il est italien, comme moi; et est née à Rome le 10 novembre1928 .C'est un très bon chef d'orchestre qui ( comme je l'ai déjà dis ) à fait toute mes musique de films .on s'est rencontrés sur les bancs de l' école et nous ne sommes plus quittés !C'est en 1960 qu'il a réellement commencé sa carrière de chef d'orchestre .Après nos énormes succès de la brute le bon et le truand et puis les autres, il se vers la musique du genre Here's to you ou le fameu Chi Mai mais repris la musique de film avec " Mision" grâce auxquelles il reçu un oscar .                                                                      

Je ne serai jamais jaloux de lui qui a tout fais , tout crée mais je pense que sans moi sa vie n'aurais jamais été la meme ...... 

 

rRetour en haut de la page
ARTUS