3D


F r a n c i s  B a c o n

                                                                                                                                                                                                                                                               

                     

 

1. Francis Bacon: Entretien avec un vampire

Ding,dong!
Dracula: "onsoir, j'avais rendez-vous avec Mr. Francis Bacon.

F. Bacon: "C'est moi! Bonsoir...Heu...Monsieur R..."
Dracula: "Vlad, Vlad Dracul, Comte."
F. Bacon: "Mon secrétaire m'avais, en effet, prévenu que, dans la soirée, une personnalité viendrait m'interviewer. Je ne donne plus d'entrevue, mais vous     m'avez donné un argument qui a mordu ma curiosité.
Dracula: "Ah, tien, lequel? J'en ai plein la bouche des arguments de ce type."
F. Bacon: "Eh bien, celui concernant la vache enragée."
Dracula: " Ah oui, vous avez eu une vie compliquée?"
F. Bacon: " Eh bien, oui. Déjà, je suis né malade, toujours malade, encore malade. Tout déformé, tout décharné.
Dracula: "C'est surréaliste, et moi qui vous avais choisi à cause de votre nom, je pensais que j'aurais autre chose à me mettre sous la dent. Je savais que 'aurais dû choisir "Cher" ou Arcimboldo (mais les fruits et les légumes en accompagnement c'est bien, mais tout seul, bof...) ou encore les Demoiselles d'Avignon."
F. Bacon: " Toutes les cinq?"
Dracula: " Eh bien, oui, je suis affamé. Mais Picasso était occupé et il ne les laisse jamais seules."
F. Bacon: "En effet, je les ai croisés, aujourd'hui, à la corrida. Ca me fait bizarre  car, moi, je fais toujours tout, tout seul."

                     

                               

                                                          

 

 2. J'ai du bœuf sur la planche


F. Bacon: "onc, vous voulez écrire un article sur ma personne?"
Dracula: "Oui."
F. Bacon: "En Français?"
Dracula: "Oui. C'est plus simple: l'anglais est devenu banal, le roumain, confidentiel. Le français, c'est si chic."
F. Bacon: "Je vous écoute. Mais vu l'heure tardive, il vous faut vous dépêcher car j'ai du bœuf sur la planche."
Dracula: "Donc, vous êtes morts...
F. Bacon: "A Madrid, en 1992."
Dracula: "Et vous êtes né..."
F. Bacon: "Un jeudi à Dublin.
Dracula: "..."
F. Bacon: "Peut-être... Il faisait froid , c'était en Octobre à 19h 09.
Dracula: "Oui..."
F. Bacon: "Mais je n'en suis pas sûr...Non, 1909, j'ai toujours eu des problèmes avec les trucs qui vont par deux. Je préfère quand ça marche par 3. En triptyque, quoi."
Dracula: "Moi, 2,  c'est bien: 2 canines. Trois, e n'ai rien en magasin."
F. Bacon: "C'est bien dommage, j'aurais pu faire votre portrait sans soucis, sinon. Qu'avez vous dans votre sacoche, d'ailleurs?"
Dracula: "Du petit matériel, une brosse à dents, du sparadrap, un antiseptique ( avec tout ce qui traîne, maintenant), mon miroir...
F. Bacon: "Tiens ça m'intéresse. Mais vous ne vous reflétez pas dedans!"
Dracula: "Evidemment. Tenez, je vous le donne."

 

                                                                             

 

 

  3. Une petite fin...


F. Bacon: "'ai eu la dent creuse de vous demander ce que vous aviez dans votre besace."
Dracula: "D'ailleurs, j'ai une petite faim, vous dînez?"
F. Bacon: "J'ai déjà dîné...mais il reste du boudin."
Dracula: "Je n'aime pas le boudin."
F. Bacon: "Eh bien, moi, l'odeur du sang humain ne me quitte pas des yeux. Bon, arrêtons de philosopher, celui-là c'est le caveau d'à côté. Sonnez fort, il est mort depuis plus longtemps que moi et n'a plus beaucoup de visites...Sauf Chateaubriand."
Dracula: "Je suis vraiment affamé. Je vais me mettre en quête d'un casse-croute plus sain que vous. Merci beaucoup pour cet entretien, Mr. Bacon."
F. Bacon: "Mais je vous en prie, sachez que mon cercueil vous est toujours ouvert, Mr.  Dracula. A Lucifer!"

        

               

Merci d'avoir visité l'entre du célèbre peintre Francis Bacon! A bientôt! :)

              

Retour en haut de page
Diane