D


Georges Rousse

 

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous recevons Georges Rousse pour nous parler de son œuvre, l'art qu'il exerce etc...

 

Un art très complexe

Le journaliste : Salut Georges ! Peux-tu nous parler de ton art très complexe ?

Georges Rousse : Bien sûr ! Alors le nm exacte de la technique que j'emploie est une technique de déformation de l'image inventée par Piero de la Francesca : l'anamorphose. Autrement dit, l'artiste dessine par exemple un carré dans une pièce à plusieurs plans. Le carré ne pourra être visible que si l'on regarde le carré à un endroit spécifique.

Le journaliste : Merci pour cet éclaircissement. Mais je voulais savoir par quel moyen tu arrives à peindre par exemple un cercle avec toujours la bonne courbe, comment tu arrives à peindre pile au bon endroit car quand on regarde les photos de tes œuvres, il n'y a pas une seule erreur. Comment fais-tu ?

Georges Rousse : En réalité, les artistes qui utilisent l'anamorphose ont une petite technique afin de toujours réussir leurs œuvres.

Le journaliste : Ah oui ? Peux-tu nous dire ce que c'est ?

Georges Rousse : Et bien, on projette à l'aide d'un appareil ce qu'on veut peindre dans la pièce ou le lieu ou l'on veut réaliser notre œuvre et on applique la peinture par dessus.

Le journaliste : D'accord ! C'est malin. Maintenant que nous savons tout sur cet art, nous pouvons passer à la deuxième partie de notre émission. La suite !

                                                                                                                                     

 

Ta ou tes œuvres préférées


 

Le journaliste : Quelles sont tes œuvres préférées ?

Georges Rousse : Hmm, alors, de très loin, mon œuvre préférée est l'étoile dorée, réalisée dans le musée de l'une des îles de Cannes : le musée de la mer. J'y ai aussi peint une étoile noire dans les combles.

Le journaliste : Je dois t'avouer que je les ai vues toutes les deux et que ma préférée, comme toi, est l'étoile dorée.

Georges Rousse : Merci, ça me touche beaucoup.

Le journaliste : Bien, maintenant passons à notre partie spéciale !

                                                                                                                        

 

Une petite anecdote


 

Le journaliste : Raconte nous une petite anecdote marrante.

Georges Rousse : Et bien, quand j'étais petit, pour tricher à mon examen d'histoire, j'avais utilisé ce même procédé pour que seul moi puisse lire les réponses. J'avais tout préparé mais la femme de ménage avait tout effacé. Voilà.

Le journaliste : Merci beaucoup Georges pour avoir répondu à toutes mes questions et rendez-vous la semaine prochaine avec un nouvel invité !

Retour en haut de la page
Gabriel