E


Maurice Béjart

Cher lecteur, en ce 3 mars 2015, j'ai voulu interroger un grand directeur de ballet, un acteur et un réalisateur réuni dans une même personne : Maurice Béjart. Ce grand homme est mon grand oncle. Grâce à cela, j'ai pu organiser un interview privé en sa compagnie dans sa propre tombe !
Bonne lecture !

Un Exemple Pour La Danse Moderne

Moi : Bonjour Mr.Béjart, comment allez vous ?

Maurice : Tu peux me tutoyer et m'appeler Maurice mon p'tit. On est de la même famille quand même !

Moi : Merci. Alors, commençons par le commencement. Peux-tu faire une sorte de résumé de ton enfance ?


Maurice : Bien sur. Alors, un jour, j'ai assisté à un récital de Serge Lifar avec ma mère et ma sœur. J'ai adoré... Ce jour là, je décidais de me consacrer entièrement à la danse. Les années passent et à 14 ans, j'entre à l'opéra de Marseille puis je monte sur Paris vers 1946 ou je me forme avec de grands danseurs et danseuses à l'opéra de Paris. Je commence alors ma carrière.
 

Moi : Tu t'appelles Maurice Berger mais ton nom de scène est Béjart, pourquoi ?

Maurice : En 1945, je me cachais avec ma famille en France libre. J'admirais beaucoup Molière, je fis alors hommage à sa femme en prenant son nom.

n obtenant le plus grand succès, il ne lâche rien et persévère

MOI :
- A partir de quand as-tu commencé à devenir populaire?
Maurice :
- J' étais au Ballet de l'étoile lorsque je crée ma plus fameuse chorégraphie : "Le Sacre Du Printemps". En 1960, je décide de créer mon propre ballet : Le Ballet du XXème siècle. Par la suite,  je parcours le monde entier et j'initie un vaste public de néophytes à la danse moderne. Un peu plus tard, ce ballet deviendra "Le Béjart Ballet". C'est une grande réussite personnelle.

  onclusion En Duo Dans Une Tombe

Maurice : Et voila mon p'tit ! Je t'ai tout dit !

Moi : J'espère que je ne t'ai pas trop ennuyé avec toutes ces questions !
 

Maurice : Mais non mon p'tit ! Si tu savais ! Je suis bien seul dans cette étroite tombe.
 

Moi : Alors, je te promets que je reviendrais ! Allez, je me sauve car j'ai un autre interview 2 tombes plus loin et je suis déjà en retard.

Maurice : Ahhh ! Dans la vie on est toujours en retard, à une prochaine mon p'tit !

Moi : En tout cas je trouve que tu as très bien décorer ta tombe ! La cuisine, les tableaux, tu as bon gout dit moi ! passe une bonne fin de journée !

Retour en haut de page
Txomin