E


KEITH HARING

 

  1 : Salut les gars, moi c'est Keith!

alut les gars, moi c'est Keith Haring, je suis né le 4 mai 1958 à Reading en Pennsylvanie, aux Etats-Unis (c'est normal que vous ne connaissiez pas, c'est vraiment paumé comme endroit). Ceux à qui je dois tout, c'est mes parents, Allen et Joan Haring. Même si ils ont eu tord de faire mes trois petites soeurs, mes pires ennemies, elles n'avaient aucun respect envers moi. Mais dans ma famille régnait la discipline et un certain esprit conservateur. A mes 18ans, je suivais des cours de dessin publicitaire à la "Ivy School of Professional Art" de Pittsburg, mais je me suis rendu compte que cela ne me convenait pas, je ne suis donc consacré à mon unique passion: les dessin.
        

  2 : New York, là où débute ma nouvelle vie

Pittsburg, je m'ennuyais, et je me sentais enfermé dans cette ville. J'ai donc décidé de partir à New York afin de faire de nouvelles rencontres. A mon arrivée, je me suis inscrit à la "School Visual of Arts". J'ai tout testé: le collage, la peinture, les installations, la vidéo etc... Mais mon mode d'expression privilégié demeurait le dessin. Je ne fais jamais de croquis avant, et peins toujours très vite. A New-York, et plus particulièrement dans l'est Village, je découvris la foisonnante culture alternative des années 1980 qui, hors des galeries et des musées, développe son expression sur de nouveaux territoires : rues, métros entrepôts... J'ai rencontré des artistes de la vie underground new-yorkaise tels que Andy Warhol, Madonna, Jean-Michel Basquiat, avec qui je suis devenu ami. J'ai été impressionné pas l'innovation et l"énergie des contemporains, mais aussi pas le travail de Jean Dubuffet Pierre Alchinsky Brion Gysin. Si vous ne connaissez pas ses artistes je vous encourage à chercher et à vous renseignez.. Ca en vaut la peine vraiment !  Ma 1ere exposition personnelle à lieu en 1982 à la Galerie Tony Schafrazi . Toute ma vie je me souviendrai de cette date ! C'est à partir de ce jour que je fus reconnu par les grand public. Les années d'après les expositions s'enchaînaient, et je menais enfin une vraie vie d'artiste. C'était une réel paradis pour moi!

 

 

  3 : On dit souvent que je suis mort trop tôt
alheureusement pour moi, en 1988, j'ai appris que j'étais infecté par le virus du sida. C'est à ce moment là que je me suis fortement engagé dans la lutte contre cette maladie. J'ai fait énormément d'oeuvres sur ce sujet, à la fin de ma vie, j'ai mis mon art et ma notoriété au service de cette cause et de sa visibilité. Après ça, j'ai créé à cet effet la "Keith Haring Foundation". En 1989, elle était chargée de venir en aide aux enfants et de soutenir les organisations qui luttent contre le sida. J'en suis presque allé jusqu'à laisser tomber le dessin pour me battre contre cette atroce maladie. J'ai arrêter de taguer dans les rues et les métros, car c'était interdit, et on m'avait déjà repris plusieurs fois. En février 1990, je suis mort de complications dues à ma maladies. J'avais alors 31ans. Certaines personnes disent que je suis mort bien trop jeune. Je suis totalement en accord avec ces gens là, j'avais encore beaucoup de choses à expérimenter, mais j'avais déjà bien profité de ma liberté, et peut être même un peu trop ! Avant ma mort, j'avais demandé à ce que ma dernière oeuvre, "La vie du Christ", un triptyque reflétant mes dernières préoccupations spirituelles, soit exposée à la Cathédrale Saint-Jean le Divin de New-York.

Bon, j'en ai beaucoup dit sur ma vie avant la mort. Mais comme tout artiste, ma vie après la mort compte d'avantage, même si j'ai eu la chance d'être reconnu du grand publique avant mon décès.

 

Retour en haut de page
Alice.