A


Venise, presque sous l'eau

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

 

1: Venise a les pieds sous l'eau


ohn Smith (journaliste de la BBC) : Hello Venise, comment vas-tu ?
Venise : Très bien mais il pleut tous le temps !
JS : C'est l'inconvénient à avoir les pieds sous l'eau.
V : C'est le cas de le dire, je suis sur l'eau et soutenue par des millions de pieux. L'une de mes églises (la Santa Maria de la Salute) est portée par 1156672 de pieux de chêne et de mélèze longs de 4 mètres. Les ouvriers ont mis 2 ans pour les planter tous.
JS : C'est très impressionnant mais depuis ce temps ils ont dû pourrir...
V : Oui et régulièrement on les remplaces par des piliers en métal plus solides.
JS : C'est sûrement moins chère que de les remplacer régulièrement!
V : Vous l'avez dit! Un pieux peut rester 6 ans sous l'eau, après il faut le remplacer. Et il y en a des millions! Imaginez le coût.
JS : Merci beaucoup pour toutes ces précisions, je vous souhaite une bonne baignade !
V : Ciao.

 

2 : Une ville historique

alut à tous ! Je suis née en 421 et je me suis progressivement agrandie. A l'époque j'étais très près des marécages : le hommes se faisaient piquer par des moustiques et l'odeur était insupportable.
Je suis riche grâce au commerce du sel, ce qui m'a permis de me faire une flotte de 6000 navires! Avec ça mon ennemie Gênes n'avait qu'à bien se tenir. Mon premier coup dur a été la découverte des Amériques : plus besoin de mes richesses! Mon second problème a été ce sale corse : Napoléon qui m'a annexée en 1797. Depuis 800 ans j'était indépendante! Il fit une seule chose de bien : supprimer les restrictions de circulations imposées aux juifs.
J'espère que vous me visiterez!

                                                                                                        

 

 3 : Une ville musée

ello papa,                                   Venise, le 08/01/2016


Je suis à Venise pour mes vacances depuis 2 jour, j'ai visité le centre historique (presque toute la ville) et je la trouve superbe. En quelques jours, j'ai pu me promener sur plus de 118 îles !
J'ai porte plusieurs pigeons à la place Saint-Marc et la ville semble ne pas avoir changée depuis des centaines d'années. J'ai eu la joie de voir les bateaux ambulances, pompes funèbres, éboueurs et taxis. Cette ville s'est habituée à sa rare particularité. J'ai eu l'extrême malchance de vivre une aqua-alta : une inondation soudaine d'une partie de la ville qui peut atteindre extrêmement rarement une dizaine de mètres mais plus souvent un petit mètre !

Je t'embrasse
Adrien 
 

 

Retour en haut de page
Adrien