RIO DE JANEIRO

alut, c'est Rio, la deuxième plus grande ville du Brésil. Je possède 6,1 millions d'habitants intra-muros. Tout le monde me connaît grâce à mon carnaval, mon Christ Rédempteur qui se trouve au sommet du Corcovado et à mes très nombreuses plages.

MES 25 PLAGES

 


a plus grande plage est Copacabana. 6 kilomètres de plage, de sable fin, des centaines de milliers de personnes, des vendeurs de boissons, de lotions solaires, de chapeaux, de sandales et de cerfs volants. Cette plage a acquis sa notoriété grâce au premier palace de l'Amérique latine: le Copacabana Palace. D'autres plages sont très connues comme Ipanéma qui se situe dans le quartier résidentiel le plus select de la ville. Maintenant Ipanéma abrite toutes les boutiques luxueuses de la ville.

LE CORCOVADO

e Christ Rédempteur y est installé. Le pic du Corcovado s'élève à 710 mètres de haut, c'est beaucoup, d'ici on peut très bien me voir. Bon plus précisément la statue mesure 38 mètres de haut, au début ce n'était qu'un simple monument religieux et aujourd'hui c'est le symbole de la ville. La statue fut construite en 1931, c'est un sculpteur Français et l'architecte Brésilien qui l'on réalisé. La statue a été choisie pour faire parti des 7 nouvelles merveilles du monde, j'en suis très fier.

 

MES MONUMENTS

aintenant, je vais vous parler des nombreuses églises qui existent encore en moi. De 1783 à 1960 j'ai été la capitale du plus grand pays catholique du monde. C'était la belle époque. Je me sentais comme le centre du monde. Regardez par vous même:

-L'église Nossa Senhora da Gloria, construite en 1739, elle est blanche et glorieuse.

- Le Monastère de Sao Bento, plus vielle que l'église précédente, celle-ci date de 1641 et a été construite par deux moines qui voulaient y fonder leur ordre.

-La cathédrale Sao Sebastian. Cette église très moderne, a été inauguré en 1976. Elle est construite à base de verre et de béton armé.

 

Et voilà j'ai fini, j'espère que vous avez aimé ma petite présentation et qu'elle vous a donné envie de me visiter, merci et à une prochaine fois!

Retour en haut de la page