E


Venise

 

1 : La place Saint Marc

alut, je suis la place Saint Marc, j'habite à Venise et de nombreuses personnes viennent me voir. Je ne me souviens plus quand je suis née mais je sais que depuis la fin du XII eme siècle, je possède deux magnifiques colonnes. Celle de gauche est surmontée du lion ailé de St Marc en bronze, et celle de droite qui est beaucoup plus désagréable est surmontée du lion ailé de Théodore en marbre.

Dans mes souvenirs, le lion ailé de St Marc a été fabriqué dans la seconde moitié du moyen âge à partir d'une antique statue asiatique de chimère. Hélas, lors de la campagne d'Italie, les français du général Bonaparte emportèrent la statue. Ce n'est qu'en 1816 qu'on me la rendu. Tous les jours, de très nombreux pigeons viennent sur moi accompagnés de touristes et de photographes afin de se nourrir et de me voler la vedette. Je suis très souvent inondée lors des périodes de hautes eaux de la Lagune.

 

  2 : Le Pont des Soupires

iao, je suis le Pont des Soupires, j'ai été bâti en 1602 pour relier mes deux voisins : le Palais des Doges et la Nouvelle Prison qui ne fut achevé qu'en 1614. Mon créateur est Antonio da Ponte, il reconstruisit le Pont du Rialto. Avec l'aide de son neveu, l'architecte Antonio  Contino di Bernardino, il dessina un pont du style baroque qui fut édifié en marbre et en pierre. Deux fenêtres grillagées sont présentes sur chacune des deux faces de l'ouvrage.

Et bien oui, vous l'avez deviné, cette œuvre c'est moi.

 

  3 : Acqua Alta

alut , je suis l'Acqua Alta, la période d'inondation de Venise. Hélas, je n'ai jamais vue Venise car à chaque fois que je suis là, j'inonde Venise. J'ai déjà essayé de voir la place San Marco mais je n'y suis pas arrivé. Néanmoins, à chaque fois que j'arrive, je peux voir les deux colonnes et l'horloge.

A chaque fois, les italiens mettent des tables dans les rues pour ne pas me toucher, comme j'étais malade. Ils ont tellement peur qu'ils laissent ces tables tout au long de l'année. Pourtant, je ne désespère pas et je suis sûre qu'au bout d'un moment, Venise viendra me rejoindre dans la mer et ce jour là, je pourrais enfin le voir et rester sans que ça ne dérange personne d'autre que les poisons.

Retour en haut de la page
Orso