C


 

Yannick Noah

 

Voici une autobiographie du légendaire tennisman français et maintenant chanteur qui multiplie les ventes de disques. J'ai nommé Yanick Noah!

 

1. Mon enfance et le début de ma passion pour le tennis


Je suis né en France à Sedan le 18 Mai 1960, je suis le fils de Zacharie et Marie-Claire Noah. J'ai deux sœurs, Nathalie et Isabelle. Ma passion pour le tennis c'est développée à Yaoundé, capitale du Cameroun, où je suis parti m'installer très jeune. En 1971, Arthur Ashe (premier tennisman noir a avoir emporté un tournoi du grand chlem) me remarqua un jour au tennis. Ashe parle de moi à Philippe Chatrier à 11 ans. Je pars ensuite à Nice suivre une formation de tennis intensive sous le commandement de Patrice Beust.

 

  2- Ma vie de tennisman

Ma carrière professionnelle commence en 1978. J'atteins la finale à Nice puis, je remporte mes premiers titres à Calcuta et à Manille. En 1980 je suis finaliste à Rome.

Mais c'est sur la terre battue de Roland Garros que je fais mes premières performances, notamment en 1980 où j'atteints les huitièmes et les quarts de finales en 1981 et 1982.

Le pic de ma carrière est en 1983, avec la victoire à Roland Garros, qui reste la plus belle expérience de ma vie professionnelle, surtout à la fin de la finale quand je cours dans les bras de mon père.

 

 

3- Ma vie de chanteur

 

Parallèlement à ma carrière de tennis, je me dirige vers la musique en, 1990. Ma première chanson : "Saga Africa" deviens le tube de l'été 1991.

Viens ensuite l'album "Urban Tribu" en 1993, puis "Zam Zam" en 1998. Depuis j'enchaine les tournées. Ensuite je reprend sur disque comme sur scène, les chansons de mon idole Bob Marley et de mes mais de Téléphone.

Je rencontre un vif succès en 2003 avec l'album Pokhara. En 2006, se vend à 1 150 000 exemplaires.

Merci à tous pour la joie que vous me procurez tous les jours. C'est grâce à vous si je suis ici aujourd'hui

Retour en haut de page

Louis