C


Barbara

 

Maman,

Je suis allé ce week-end a Bagneux pour me recueillir chez ton idole de ton enfance, Barbara. Savais-tu quelle s'appelait Monique Serf ? Moi non ! C'était super bien en tout cas car une femme était devant sa tombe et chantait ses plus belles chansons(L'Aigle Noir, Göttingen,..). Laisse moi te compter un peu son histoire.

 

  1 :"Sa jeunesse dur, dur..."

a jeunesse est marquée par des déménagements successifs :                                                                                                                    

 En 1931, rue Nollet dans le 17e arrondissement de Paris.

 En 1937, au 6 Boulevard Gaston crémeux Marseille.

 En 1941, au 3 bis rue des Cannes à Tarbes ( Hautes - Pyrénées), son frère Claude Serf y naît en mars 1942.

Les déménagements redoubleront sous l'occupation pour fuir la chasse aux juifs par les nazis. S'y ajouteront les séparations pour déjouer les dénonciations.

Barbara subit le comportement incestueux de son père pendant son enfance. En 1940 alors qu'elles a 10 ans et demi, a Tarbes, son père abuse d'elle pour la première fois. Personne ne dénonce l'inceste dans sa famille. Elle fugue et s'adresse à une gendarmerie, sa plainte n'est pas enregistrée.

Le départ définitif du père en 1943 du foyer signe l'interruption de leur rapports lorsqu'elle a 19 ans.

 

 

  2 : Premières vocalises

 n 1946, les Serfs s'installent au 50 rue Vitruve, dans le 20e arrondissement de paris. Monique a 16 ans. L'été est assombri par la mort de sa grand-mère. Peu attirée par les études, elle ambitionne depuis longtemps de devenir pianiste et chanteuse. Ses parents promettront de lui offrir des cours de chant. Elle s'inscrit au cours de Mme Dusséqué. Sa vie en est changée.

Au bout de quelques leçons, son professeur la présente à Maitre Poulet, enseignant au conservatoire de Paris, qui la prend comme élève. Un jour de 1949, son père abandonne soudainement le foyer, pour ne plus revenir. Et bientôt, la même année, la location du piano ne peut plus être honorée. Contrainte de s'en séparer elle vit un déchirement.

 

 

 

  3 : Sa disparition

 alade, elle consacrera son temps à la rédaction de ses mémoires, interrompue par "un choc toxi - infectieux d'évolution foudroyante" le 24 novembre 1997. Elle meurt à l'hôpital américain de Neuilly-Sur -Seine à l'âge de 67 ans. Elle est enterrée trois jours plus tard dans le carré juif du cimetière de Bagneux, au sud de Paris 11, en présence d'une foule de deux miles personnes dont, parmi les anonymes, beaucoup de ses amis célèbres dont Annie Girardor, Muriel Robin, Carla Bruni , Jacques Attali , Enrico Macias.

Elle repose dans le caveau familial de la famille Brodsky, tout près de celle dont elle ne fit jamais de deuil, sa grand - mère Granny.

 

Voila Maman, tu en sais beaucoup plus maintenant !

Bisous ton fils adoré.

Retour Vers Le Haut