D


Michel Sardou

 

Bonjour à tous, mon mon est Michel Sardou. Je vous interdit de me tutoyer ; vouvoyez-moi si ça vous chante ou mieux encore ne me parlez pas.
Si vous voulez en avoir pus sur ma vie lisez ce qui suit sinon allez-vous en!!!

 

Ma jeunesse

e suis né le 26 janvier 1947 à Paris (17 ème arr.) . Je suis le petit fils de Valentine Sardou , je suis considéré comme étant l'héritier d'une longue tradition familial dans les métiers du spectacle. Mes parents sont Jackie Sardou (danseuse et comédienne ) et Fernand Sardou ( chateur et comédiens).
Très jeune lorsque j'étais paisiblement avec ma nourrisse dans le petit village de Koeur-la-Petite j'ai dû suivre mes parents dans les cabinets parisiens.
Lorsque j'étais pensionnaire au collège de Montel ma situation scolaire était ... assez nul. A cause de ma scolarité et de ma et de ma vie entre coulisse et salles de spectacles j'ai petit à petit envisagé de fuir au Brésil pour y monter une boîte de streap-tease heureusement mon père a réussi à me rattraper à temps à l'aéroport.

 

Ma carriere

u début de ma carrière durant le début des années 60 je chante dans différents cabarets de Montmartre.
C'est d'ailleurs au théâtre du Châtelet que je rencontre ma femme que j'épouserai en 1965.
C'est en 1970 que ma carrière commence véritablement. Musicalement parlant je préfère le style "neutre" et je ne cherche ni à plaire aux gens ni la reconnaissance. Ceci dit j'aime bien suivre le style de chaque époque par exemple. Sous influence du disco j'ai écrit ''accuse , être un femme " , ainsi que l'abondance des synthétiseurs dans mes albums des années 1980 "Rouge , chanteur de Jazz, la même eau qui coule..."On m'accuse souvent de d'être patriotiscales  voire phallocrates et machiste. Personnellement je ne fais que m'exprimer.
 

 

Mes chanson préferée

our ceux qui le souhaitent voici les chansons qui selon moi sont les meilleures que j'ai faites :
- "En chantant "
- "L'an mil"
et pour finir " Mon dernier sera pour toi "
 

   

 

 

Haut de page

1er chapitre

2ème chapitre

3ème chapitre

Willy