E


Dalida

 

Dalida est une fameuse chanteuse, en plein essor. Une journaliste décide de l'interviewer, pour le magazine people.

 

1 : Une enfance, puis une carrière

- Prune : Bonjour Dalida, je m'appelle prune et je suis honorée de vous rencontrer.
-Dalida : Bonjour, je vous remercie, j'ai hâte que l'interview commence.
-Prune : Et bien commençons maintenant ! Pouvez-vous me parlez de votre enfance, quand êtes vous née, où avez-vous étudiez, etc. ?
-Dalida : Alors, je suis née le 17 janvier 1933, au Caire. J'ai étudié dans une école religieuse, c'est d'ailleurs là-bas que j'ai fait mes premiers pas sur scène, je faisais du théâtre.
-P : Impressionnant et pouvez-vous me parler de votre famille, surtout de votre père? Je crois savoir que ça n'a pas toujours été facile.
-D : En effet, mon père était un immigré italien et a été interné dans un camp, pendant la seconde guerre mondiale. Tous les deux mois je lui rendais visite et je voyais sa santé se détériorer. Il mourra plus tard, parmi nous.
-P : Toutes mes condoléances ! Bon parlons de choses plus joyeuses, comme votre carrière. Vous avez fait vos début en 1954 n'est-ce-pas ?
-D: Oui, j'ai été élue miss Egypte en 1954, c'est d'ailleurs après cela que j'ai commencé à jouer dans des séries B.
-P : Dites-en moi plus sur votre carrière d'actrice.
-D : Et bien à l'âge de 21 ans je suis partie vivre à Paris, espérant percer dans le cinéma Français mais je me sis vite orienter vers la chanson.
-P : Et vous avez donc enchainé cabarets, et autres prestations pour arriver à ce statut de Dalida !
-D : Exactement !

 

2 : Une chanson : "Laissez-moi danser "

- P : Parlons maintenant d'une de vos plus célèbre chanson, "Laissez-moi danser". A partir de quand est-elle devenue aussi connue ?
- D : Et bien c'était en 1979, la chanson est devenue virale, elle n'arrêtait pas de passer à la radio, je me croyais en pleins rêve.
- P : Et vous avez-du l'interpréter de nombreuses fois?
- D : En effet, j'ai fait beaucoup d'émissions, entourée de mes quatre danseurs. Cette chanson a  été inscrite au Palais des sports.
- P : Et bien je vous félicite et cette chanson est aujourd'hui l'une des plus connues dans les club-Med !

 

3 : Un hommage dans Paris

 

- P : Et si votre essor musical allait encore plus loin que ce que vous pensiez !
- D : Cela serait exceptionnel. Mon rêve serait d'avoir une place à mon nom.
- P : Je pense que votre rêve va se réaliser et même que cette place sera dans le 18eme arrondissement.
- D : Merci ! Je me suis investit dans plusieurs causes comme le sida, les radios libres, ainsi que l'homosexualité donc cela me ferait extrêmement plaisir
- P : Et bien je vous remercie d'avoir répondu à toutes mes questions, avec la plus grande honnêteté je pense, bonne continuation.
- D : Merci à vous. 

 

Retour en haut de page