F


mon histoire incroyable

Jean-Jacques Goldman

 

Tout mon bonheur : ma famille et ma vie

e m'appelle Jean-Jacques Goldman, je suis né le 11octobre 1951 dans le 19eme arrondissement, le 3eme d'une famille de quatre enfants. Ma mère Ruth Ambrunn et mon père, Alter Mojze Goldman sont communiste. Mon frère cadet Robert est auteur-compositeur et ma sœur Evelyne est médecin. J'ai passé une enfance assez heureuse mais solitaires jusqu'à que j'aille aux Eclaireuses, Eclaireurs de France que j'ai fréquenté 10 ans, là-bas, j'ai appris le violon, le piano et la guitare.
Avec mon frère  Robert, mon manager, je fonde la maison de production JRG.
Je me marie le 7 juillet 1975 avec Catherine Moilet, une psychologue, avec qui j'ai eu tris enfants : Caroline, Michael et Nina. J'ai divorcé en 1997 mais je me remarie avec  Nathalie Thu Huong-Lagier avec qui j'ai eu trois enfants : Maya, Kim, et Rose.
Depuis octobre j'habite dans une maison en banlieue résidentielle de Londres.

 

 

 

Une incroyable partie de ma carrière

14 ans, j'entre dans la chorale de l'église de Montrouge, les "Red Mountains Gospellers", formation musical dans laquelle je joue de l'orgue électrique et m'impose comme le leader rapidement.
Mon premier pas dans un studio d'enregistrement c'était pour mon groupe,
on a fait un 45 tours de gospel et d'une reprise de Donovan, j'avais 18 ans.
Au lycée je découvre le rock et je fonde "The Phalansters" mais le groupe ne survit pas à mon départ pour Lille en 1971.
En 1975, après mon service militaire, j'intègre "Thaï Phong".
Je ne devais pas chanter mais le chanteur fut malade, j'ai donc pris sa place.
En 1976, Je sors un 45 tours solo avec "C'est pas grave papa" et "Tu m'as dit".
Un autre suit un an après avec"Nuit de solitude" et "Jour bizarre".
En 1978 , je ne participe pas à la tournée et me fais remplacé par Michael Jones, à la place je sors un troisième 45 tour avec "Again" et "Leatitia".
En 1979, Thaï Phong se sépare. Je ne rejoindrai plus de groupe.

 

 

 

Mes plus belles chansons

'ai fait beaucoup de chansons, je vais donc vous en énumérer les plus connu : "Il suffira d'un signe", "Quand la musique est bonne", "Au bout de mes rêves", "Encore un matin", "Envole-moi", "Je te donne", "Il changeait la vie". J'en ai fait encore beaucoup mais ce sera trop long à énumérer. J'espère ne pas vous avoir ennuyé et que vous aurez apprécié cette partie de ma vie.

 

 

 

retour en haut de page
retour chapitre 1
retour chapitre 2
retour chapitre 3