F


Mistral Gagnant

 

Coucou ! Moi c'est Mistral Gagnant, je suis une chanson de Renaud Séchan. Maintenant, je vais vous parler de moi !

 

Mon papa

Renaud m'a créée en 1986. C'est l'un des chanteurs les plus populaires en France et l'un des plus connu dans la francophonie. C'est un chanteur engagé: il utilise ses chansons pour critiquer la société, rendre hommage ou faire sourire... parce qu'il utilise beaucoup l'argot dans ses chansons et c'est marrant ! Il s'est même auto-surnommé "le chanteur énervant" à cause de tous ses engagements pour des causes comme les Droits de l'Homme, l'écologisme ou l'antimilitarisme... et ça se voit dans d'autres chansons comme La Ballade Nord Irlandaise ou Le Marchand De Cailloux. Un grand homme !

 

  Mes paroles

Mon titre vient du nom d'une ancienne confiserie, disparue bien avant mon enregistrement. Mais c'est fait exprès ! Justement, le chanteur parle de ses souvenirs et des bonbons de son enfance. Je suis mélancolique parce que je suis imprégnée des souvenirs de bonbons de Renaud, aujourd'hui disparus comme le temps qu'on ne peut pas récupérer. Il m'a écrite pour sa fille Lolita.

Voilà à quoi je ressemble :

" m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui reviendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pi donner à manger à des pigeons idiots
Leurs donner des coups de pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais mino
Les bonbecs fabuleux qu'on piquait chez le marchand
Car-en-sac et Minthos, caramels à un franc
Et les Mistral Gagnants.

A marcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la terre en te bouffant des yeux
Te parler de ta mère un p'tit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et se marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, repartir en arrière
Te raconter surtout les carambars d'entant et les coco-boers
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres et nous niquaient les dents
Et les Mistral Gagnant.

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Regarder le soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fous
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge ce n'est que de tes yeux
car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie et l'aimer même si
Le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants,
Et les Mistral Gagnants
Et les Mistrals Gagnants."

 

 

 

 

 

 

 Ma forme

Je suis... simple. En fait je n'ai que du chant et du piano. Je suis une ballade ternaire, c'est-à-dire à trois temps, ce qui me donne une allure dansante plutôt jolie.

Ternaire, ça veut dire quoi ? Eh bien que quand on m'écoute, on va naturellement "décomposer le temps en trois" c'est-à-dire "un, deux, trois, un, deux, trois..." comme pour une valse. C'est utilisé pour donner une allure plus dansante aux morceaux. Il existe aussi la forme binaire (où on décompose le temps en un nombre paire, en général deux ou quatre).

Retour en haut de page
Jasmine